Accéder au contenu principal

Les idiots!

Ces idiots! Vraiment, ils sont trop bêtes. Vous leur balancez une petite loi homophobe et ils sont prêts à vous manger dans les mains. Bravo Sénateur! hurlent-ils. Bravo! Merci. Vous êtes un homme bon, un homme de Dieu. Dieu vous bénisse!

Justement. Dieu. Parlons-en. Ils l’ont vraiment créé à leur image et à leur ressemblance. Méchant. Vindicatif. Stupide. Après tout, un dieu si préoccupé par les pénis et les vagins des gens et ce qu’ils en font, ce ne doit pas être bien brillant. Mais bon, apparemment, c’est pour protéger la famille.

La bonne blague! Ils l’ont au moins lu leur bouquin? Beau recueil de valeurs familiales, n’est-ce pas? Ça commence avec Caïn qui tue Abel (Genèse 4:8) et c’est monté en crescendo. Noah saoul (Genèse 6:9) qui maudit son fils Cham et le condamne à l’esclavage (Genèse 9:25). Naturellement, ce sont les « descendants » de Cham, dont les ancêtres se sont battus pour les libérer de la domination de leurs frères « blancs », qui aujourd’hui se réjouissent de cette belle percée démagogique de mes honorables collègues et moi. On en rirait. En fait, rions, ils sont vraiment trop bêtes.

Je crois que je vais passer célébrer cette facile victoire avec ma petite madan papa ce soir. Elle est si belle, si jeune, si fraîche. Elle sait prendre soin de moi mais ce soir est spécial. Je vais lui demander d’inviter une amie. Elles me feront un show et moi je serai un peu comme Lot « violé » par ses deux filles (Genèse 19:30-38), proprement enivré de luxure.

Nous avons nos moments. Elle est très flexible. Elle est bonne ouvrière et travaille au goût du maître. Il faudra toutefois veiller à ce qu’elle ne tombe pas enceinte. Si ma femme l’apprenait, cela compliquerait inutilement les choses. Sarah et Agar (Genèse 16:5-6), c’est un peu trop public. Depuis le temps que j’essaie de la convaincre,  la cinglée, de s’installer aux États-Unis avec les enfants… Cela me libérerait bien. Tiens, demain, je prétexterai l’inquiétude dans laquelle je suis pour leur sécurité, à elle et aux enfants,  pour l’exiler en Floride.

C’est Dieu lui-même qui permettait de séparer les familles des esclaves (Exode 2:14). Je suppose que cela vaut aussi pour les familles de descendants d'(anciens) esclaves. Il offre même des conseils sur la vente de sa propre fille en esclavage (Exode 21: 7-11). Très peu pour moi, mais, quelque chose me dit que les parents de mon charmant jouet ont dû lire et relire ce passage.

Allons, je m’égare. Il se fait tard. J’estime que j’ai droit au repos du guerrier et ma madan papa m’attend.

Parfois, je me dis que c’est trop facile. Un pays où 70% des jeunes de 20 à 24 ans sont en situation d’inactivité; où 56% de la population est en situation d’insécurité alimentaire; où le salaire minimum est de moins de 5 euros par jour et où l’insécurité multiforme règne en maître … et il suffit d’une loi contre l’homosexualité pour que les idiots oublient combien nous les grugeons au jour le jour et nous remercient de semer la zizanie entre nos concitoyens pour des broutilles.

Parfois, je me dis, qu’au final, ils nous méritent.

Patricia Camilien Tout afficher

How about we let the writing do the talking?

5 pensées sur “Les idiots! Laisser un commentaire

  1. A te lire on dirais Que tu lis ta bible a l’envers avec tes analogies hors contexte.tu depeint Dieu avec une telle desinvolture Que je te plaint.Je te conseil d’apprendre a connaitre Dieu surtout dans le quotidien, pas meme dans la bible Que tu me comprendrais peut Etre qu’apres avoir fait un recul.le monde est truffé d’exemple de la manifestation visible de Dieu.la surprise, c’est Que même dans l’infirmité Dieu est present (a titre d’exemple Nick vujiczik). Nos parlementaires sont certes des méchants pour la plupart.mais en faire une analogie biblique je ne te suis pas dutout.

  2. Comment vous avez lu la bible? Tout ce que je vois dans vos références, ce sont des passages pris hors contexte. Ça, c’est pas sérieux!
    Je vous conseillerais de relire les passages dans leur contexte et vous verrez que vous êtes à mille milles lieux de leur compréhension.
    La probité intellectuelle veut aussi que même le “sachant lire” n’induise pas les autres en erreur. Imagine un “simple lecteur”, quelqu’un qui ne lit que les mots, les phrases…et qui tombe sur ce que vous avez écrit, “les idiots”. Il va le lire et prendre pour vrai ce que vous dites. Et c’est là que des gens comme vous qui écrivent deviennent très dangereux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils