Parlons français

Ces derniers temps, le français lie et délie des langues. Nos parlementaires, sur qui nous aimons taper et qui nous le rendent bien, nous ont offert une panoplie de fouets, cravaches et martinets  à faire pâlir d’envie le divin marquis. Chiffres romains, mutisme forcé, difficultés de langage … ils nous ont gâtés et nous, nous en avons joui….

La tristesse d’un Président 

Hier, j’ai parlé d’un René Préval qui voulait espérer et inspirer l’espoir. Je l’ai présenté énergique, éloquent, entraînant. Le portrait était fidèle. Il n’était pas complet. René Préval m’est aussi apparu peiné et chagrin. Il ne comprenait pas cette facilité avec laquelle on s’attaquait à sa personne. Pas à ses actes. Il y aurait là…

Adieu René!

Lundi matin, je reçois un appel d’un grand lecteur de ce blogue qui voulait prendre de mes nouvelles. Patricia, me dit-il, tu es au Carnaval ?- Certainement pas, Président.- Ah, c’est comme pour les élections, alors? Écoute, le livre que je t’ai promis est arrivé, tu peux passer le chercher? J’habite à X. – Entendu….

Un viol accidentel

Y est-il quoi que ce soit de plus embarrassant que quand vous violez quelqu’un par accident ? C’est la pire des choses, n’est-ce pas ? Vous menez une petite fouille de rien du tout dans une banlieue, un jeune délinquant noir passe par là et tombe sur votre bâton télescopique qui s’enfonce dans son cul…

Ces « journalistes » qui nous tuent

Tous les matins, crieurs dans le désert ou pas, je pars en randonnée dans un sentier aux pentes particulièrement ardues. J’essaie de respecter une promesse faite à mon enveloppe charnelle qui, depuis quelque temps, me réclame des muscles, à cor(ps) et à cris(sements). Quand on prend de l’âge, le corps ne pardonne pas et  je sais  de quel côté…

Quand Gary Desrosiers blâme la victime 

Pour V. que ce genre de discours révolte.  Ainsi donc, en réaction à un viol collectif qui a choqué toute la nation, le porte-parole de la Police Nationale d’Haïti s’est résolument installé dans la longue tradition qui consiste à  blâmer la victime. Un lecteur, furieux, vient de m’envoyer l’article de Loop News rapportant les propos irresponsables…

Il est un businessman, pas un politicien

Le 12 janvier 2015, Bruce Vincent Rauner est devenu le 42ème gouverneur de l’Illinois avec la promesse de reprendre l’État des mains des politiciens traditionnels et des intérêts spéciaux et de « mettre le peuple d’abord ». Le site Internet de sa campagne le présente comme un self-made man qui s’est engagé à améliorer la situation de l’Illinois et y…

Donald Trump might save humankind

When the news of pharma bro Martin Shkreli jacking up the price of AIDS medicine Daraprim from US$13.5 to US$750 per pill went viral, I felt compelled to give him the benefit of the doubt. I posited he was trying to tell us something, rile us up, make us realize the fondamental wrongness of a system…

Des Chrétiens kidnappent et violent une fille de 12 ans

La voiture | la loi de ma bouche | mercredi 25/01/2017 – 07:48 Accusés de kidnapping et de viols aggravés sur une mineure de douze ans, deux Chrétiens ont demandé au tribunal de leur permettre d’assurer eux-mêmes leur défense. Ils comptent y arriver en utilisant « le seul code de lois qui vaille la peine« : la Bible….

Quis custodiet ipsos custodes?

En voyant certaine lettre circuler sur les réseaux sociaux, je discutais avec un ami et lecteur de ce blogue de tous ces titres que l’on répugne à donner : Excellence, Honorable, Sainteté … Tous ces prédicats, toute cette pompe, tous ces honneurs dévolus à des fourbes et des pervers à l’impéritie achevée. Que, chez nous, un…

Mon père m’a donné un mari

Ce matin très tôt, j’ai reçu un appel me disant de ne pas rentrer sur Port-au-Prince et d’annuler mes rendez-vous. En ce 2 janvier, jour des aïeux, l’ochlocratie reprend ses droits. 2017 fait un détour par 2016 et sa crise électorale. 

Les pauvres devraient mourir

C’est une triste chose pour ceux qui se promènent dans cette grande ville ou voyagent dans la campagne, que de voir les rues, les routes et les portes des cabanes encombrées de mendiantes que suivent trois, quatre ou six enfants tous en haillons et importunant chaque passant pour avoir l’aumône. Ces mères, au lieu d’être…