Ne protégeons plus les agresseurs. #PaFèSilans

Dès les premiers jours de l’affaire Weinstein, j’ai voulu inviter la société haïtienne à lutter, autrement, contre le harcèlement sexuel. Je souhaitais que la parole se libère, non pas uniquement du côté des victimes mais du côté des témoins de la violence sexuelle. Du côté des parents, amis, collègues, connaissances … qui préfèrent ne pas…

Un hashtag révélateur

Le troisième billet de notre désormais série sur le tweet de Ti Djo vous arrive courtoisie d’un de ses défenseurs qui, en quelques minutes, a laissé une demi-douzaine de commentaires sur la page Facebook de ce blogue pour défendre son idole. Un de ses commentaires m’a permis enfin de comprendre ce hashtag curieux qui accompagnait…

Nos pauvres ne volent pas assez

Le billet d’hier sur le malencontreux tweet du chanteur de compas – encore un autre – Joseph Zenny a fait accourir sur la page Facebook de ce blogue nombre de défenseurs venus des quatre coins de l’Internet haïtien, nous prier de ne pas laisser parler nos émotions, mettre de côté notre hypocrisie et admettre la…

Non, nous ne sommes pas tous coupables

En ce moment, les mêmes personnes qui nous priaient de laisser leur pays marcher, parce que leur Haïti est différente et que nous étions des aigris amaigris; les mêmes yeux secs™ qui, récemment, encore nous jugeaient sur ce qui serait notre promptitude à « dénigrer » le pays sans tenir compte de ce qu’en penserait le Blanc…

Quand le divin marquis défendait le viol 

Je viens de voir un homme, blessé dans son droit absolu de faire entendre sa voix anti-avortement dans un festival féministe, se plaindre que le film sur l’interruption volontaire de grossesse était trop long et ne l’interpellait pas. J’espère que l’on se sera promptement excusé auprès de lui pour l’avoir conduit à voir la vie…

Que vont en penser les Blancs ? Mais on s’en fout!

L’aéroport international de Port-au-Prince prend de l’eau. Des photos de l’aéroport inondé jusque dans le salon diplomatique circulent. Sur Facebook, WhatsApp, Twitter, des Haïtiens et des Haïtiennes du pays lamentent le fait que, après les inondations aux Cayes, à Chardonnières, Martissant, Carrefour et autres communes du Grand Sud et de la zone métropolitaine, celle de…

Papa Doc

Ce matin encore, j’ai encore vu passer un commentaire d’une jeune femme dans la vingtaine qui invitait à reconnaître, qu’on l’aime ou pas, que, depuis 1804, il n’y a que sous François Duvalier que l’on ait respecté Haïti. J’ai pensé laisser passer la remarque comme une bêtise de plus reprise sur les réseaux sociaux mais…

L’État haïtien et la laïcité

En réponse à une question posée et débattue sur Twitter, le texte d’un exposé réalisé, il y a 11 ans, par une jeune étudiante, dans le cadre de son cours de sociologie politique. Je n’ai jamais été anticlérical au sens réactif du terme, mais chacun doit rester à sa place. Si la religion est une démarche…

Quand Gary Desrosiers blâme la victime 

Pour V. que ce genre de discours révolte.  Ainsi donc, en réaction à un viol collectif qui a choqué toute la nation, le porte-parole de la Police Nationale d’Haïti s’est résolument installé dans la longue tradition qui consiste à  blâmer la victime. Un lecteur, furieux, vient de m’envoyer l’article de Loop News rapportant les propos irresponsables…

et libera nos ab oeconomistae

Pour A. que les débats sur la seule vraie science (TM) indispose.  À la mi-décembre, un ingénieur partagea cet article de RFI au titre provocateur: L’économie n’est pas «une science, mais une idéologie», provoquant une sainte ire chez deux économistes. Foutaises! s’écria l’un. Balivernes! confirma l’autre. Il est fort probable qu’aucun des trois n’ait lu l’article. La chose…

¡Hasta la libertad siempre!

Je n’ai pas voulu parler de la mort de Fidel Castro. Je n’aime pas parler de la mort; j’accepte son inéluctabilité mais elle ne m’inspire guère. Je n’aime pas parler de Castro; je n’ai jamais trop su comment me sentir par rapport à lui. Aussi, avais-je résolu de laisser parler les autres, du très (trop?)…

S’indigner ne suffit pas. Marcher non plus.

Si l’on en croit les réseaux sociaux, et Dieu sait qu’il faut rarement les croire, la classe moyenne haïtienne est excédée. Elle en a marre. Elle en a assez. Elle n’en peut plus. La guerre des hashtags fait rage. Les accusations fusent. Le bouc émissaire est identifié. C’est le système. Contre lequel nous allons nous…