Que vont en penser les Blancs ? Mais on s’en fout!

L’aéroport international de Port-au-Prince prend de l’eau. Des photos de l’aéroport inondé jusque dans le salon diplomatique circulent. Sur Facebook, WhatsApp, Twitter, des Haïtiens et des Haïtiennes du pays lamentent le fait que, après les inondations aux Cayes, à Chardonnières, Martissant, Carrefour et autres communes du Grand Sud et de la zone métropolitaine, celle de…

Papa Doc

Ce matin encore, j’ai encore vu passer un commentaire d’une jeune femme dans la vingtaine qui invitait à reconnaître, qu’on l’aime ou pas, que, depuis 1804, il n’y a que sous François Duvalier que l’on ait respecté Haïti. J’ai pensé laisser passer la remarque comme une bêtise de plus reprise sur les réseaux sociaux mais…

L’État haïtien et la laïcité

En réponse à une question posée et débattue sur Twitter, le texte d’un exposé réalisé, il y a 11 ans, par une jeune étudiante, dans le cadre de son cours de sociologie politique. Je n’ai jamais été anticlérical au sens réactif du terme, mais chacun doit rester à sa place. Si la religion est une démarche…

Quand Gary Desrosiers blâme la victime 

Pour V. que ce genre de discours révolte.  Ainsi donc, en réaction à un viol collectif qui a choqué toute la nation, le porte-parole de la Police Nationale d’Haïti s’est résolument installé dans la longue tradition qui consiste à  blâmer la victime. Un lecteur, furieux, vient de m’envoyer l’article de Loop News rapportant les propos irresponsables…

et libera nos ab oeconomistae

Pour A. que les débats sur la seule vraie science (TM) indispose.  À la mi-décembre, un ingénieur partagea cet article de RFI au titre provocateur: L’économie n’est pas «une science, mais une idéologie», provoquant une sainte ire chez deux économistes. Foutaises! s’écria l’un. Balivernes! confirma l’autre. Il est fort probable qu’aucun des trois n’ait lu l’article. La chose…

¡Hasta la libertad siempre!

Je n’ai pas voulu parler de la mort de Fidel Castro. Je n’aime pas parler de la mort; j’accepte son inéluctabilité mais elle ne m’inspire guère. Je n’aime pas parler de Castro; je n’ai jamais trop su comment me sentir par rapport à lui. Aussi, avais-je résolu de laisser parler les autres, du très (trop?)…

S’indigner ne suffit pas. Marcher non plus.

Si l’on en croit les réseaux sociaux, et Dieu sait qu’il faut rarement les croire, la classe moyenne haïtienne est excédée. Elle en a marre. Elle en a assez. Elle n’en peut plus. La guerre des hashtags fait rage. Les accusations fusent. Le bouc émissaire est identifié. C’est le système. Contre lequel nous allons nous…

La loi de ma bouche n’est pas à vendre

Environ une semaine après le début de l’aventure « la loi de ma bouche », le rédacteur en chef d’un quotidien m’a contacté avec une « proposition indécente », celle de publier mes billets, à condition qu’il en ait la primeur. Deux jours plus tard, c’était au tour du propriétaire d’un hebdomadaire de me proposer de travailler avec eux…

C’est quand la dernière fois que vous avez battu votre femme ?

Ce matin, j’ai vu passer dans mon fil d’actualités sur Facebook le message ci-contre d’un bon samaritain qui pourrait se résumer à une injonction de ne pas m’immiscer dans la vie privée des gens, même en cas de violation de la loi, parce qu’il n’est de plus grand mal contre une victime que la dénonciation…

Le Messie ne viendra pas ou Des dangers de l’impatience intellectuelle

L’aventure La loi de ma bouche a débuté par un coup de gueule. Un cri d’une citoyenne excédée se révoltant contre l’insidieuse idée que ceux d’entre nous qui ont boudé ce qui s’est passé le 9 août 2015 auraient, par le fait même, abandonné leur droit à faire entendre leur voix dans l’espace public. Depuis,…

Ayiti pa w la diferan? #ShameOnYou!

Maintenant que nous tournons la page Carifesta, je prends un petit temps pour répondre à ceux qui ont réagi – manifestement sans les lire – à mes deux articles sur Cité Soleil et le Festival des Arts de la Caraïbe, pour m’accuser de faire une fixation sur les mauvaises images d’Haïti et de ne pas…

Frantz Duval écrit à Patricia Camilien ;)

Ainsi donc, six jours plus tard, du haut de son statut de Directeur d’Opinion Important se désolant de la petitesse de ceux qui osent questionner son point de vue, Frantz Duval a répondu à mon premier billet – qu’il a gentiment publié dans son journal, m’assurant ainsi de nouveaux lecteurs* – en m’accusant de penser…