Accéder au contenu principal

Vous le saviez bien propre

Le Président de la République nous prie de le croire. On l’a pris dans un piège. Il ne savait pas que sa femme et lui allaient se retrouver à rire d’une Haïtienne malmenant l’hymne national et à récompenser d’une voiture rouge flambant neuve une petite fille se déhanchant jusqu’à terre . Le couple présidentiel a été pris par surprise, il ne savait pas. Même si nous les avons bien vus au Carnaval danser avec joie sur la méringue inqualifiable de celui à qui ils doivent de présider à nos destinées : Sweet Micky.

Les supporteurs de la banane, les prescripteurs de thé verveine, les prophètes du seul coup de clé – qu’ils semblent croire nous avoir assommés au point de nous faire perdre la mémoire – n’en reviennent pas. Jovenel Moïse était le « choix idéal », le « grand visionnaire qui supporte beaucoup les jeunes », l’entrepreneur aux « actions pour encourager la jeunesse », celui qui allait « apporter un souffle nouveau à la politique dans ce pays ». Comment a-t-il pu? Ils ne comprennent pas. Qui l’eut dit ? Mais surtout qui l’eut cru ?

Peut-être celleux qui les ont vus encenser, justifier, défendre, du bec et des doigts, les méringues de l’ancien président rose où l’indécence le dispute à la misogynie. Sans doute celleux qui attendent encore les rapports sur les retombées positives des carnavals (et de la caravane) du changement. Les fans de la banane, eux, n’ont rien vu venir. Ils ne savaient pas.

Les professionnels de l’outrage n’ont rien vu venir. Pari est pris qu’ils écriront, déclameront, débiteront des diatribes passionnées contre cette prime à l’indécence alors qu’ils continueront à vendre leurs plumes et leurs micros, à couvrir les écarts et à normaliser la corruption de nos meilleurs.

Un président qui offre une voiture en récompense des tours de reins lascifs d’une petite fille jetée en pâture aux pervers de la République ne nous doit pas seulement des excuses. Il nous doit plus qu’une explication:

Quiconque aura attenté aux mœurs, en excitant, favorisant ou facilitant habituellement la débauche ou la corruption de la jeunesse, de l’un ou de l’autre sexe au-dessous de l’âge de vingt-et-un ans, sera puni d’un emprisonnement de six mois à deux ans.- C. civ. 309.- C. pén. 9-1°, 26 et suiv., 36, 283. [Code pénal haïtien – Art. 282].

Un Président qui désacralise notre drapeau et notre hymne national nous doit plus qu’une théorie du complot et des rumeurs d’une excuse à la nation:

« Le Président de la République, Chef de l’Etat, veille au respect et … à la stabilité des institutions » [Constitution de 1987, Article 136]. Il ne se moque pas de nos institutions en attaquant la justice, en enrichissant les siens avec nos taxes et nos impôts ou en prétendant qu’exiger une reddition des comptes de Petrocaribe équivaut à une chasse aux sorcières. Heureusement, il y a la coupe du monde de football qui occupe nos médias et nos esprits. Saviez-vous que, depuis le match de ce matin, Ronaldo est désormais le meilleur buteur de l’histoire des sélections européennes, après avoir marqué les 4 buts du Portugal depuis le début de la compétition?

Cet article est également disponible en : Créole

Patricia Camilien Tout afficher

How about we let the writing do the talking?

3 pensées sur “Vous le saviez bien propre Laisser un commentaire

  1. Li te byen gouye prezidan. Pa vre?
    Si se te pitit ou prezidan ki tap gouye devan yon lòt konsa ou t’ap kontinye ri tout dan deyò ak madanm ou?

    Mon pays va mal 😭😭😭😭😭.

  2. Savez, savez pas. Grann mwen te toujou dim ou pa ka anpeche mouch poze sou tet ou. Men lè li poze se responsablite ou pou ou voye men ou pou fè li ale.

    Matthieu 18
    …5Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même. 6Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer.

  3. Un texte absolument succulent qui met la responsabilité là où elle doit être mise et qui pis est, dit clairement que nous sommes dans une société de droit et implicitement que ces lois devraient être appliqués.
    En effet, on savait bien propre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils