Publicités
Accéder au contenu principal

Le Ministère du Commerce constate, avec stupeur, que le Ministère du Commerce a autorisé une fabrique d’armes à fonctionner dans le pays

En ce 2 juin 2020, la kakistocrassie qui est la nôtre, vient de nous rappeler à quel point le problème principal de nos gouvernements est l’impéritie. Ce n’est pas qu’ils ne soient pas corrompus, ignorants, menteurs et autres synonymes pour généralement affreux. C’est qu’ils sont surtout d’une rare incompétence, même dans le mal.

Voilà donc que, en ce 2 juin 2020, alors que la violence des gangs continue de s’étendre, de Martissant à La Saline, en passant par le Pont Rouge, le Ministère du Commerce écrit aux Presses Nationales pour annuler la création d’une fabrique d’armes.

Correspondance du MICT aux PNdH

Dans cette correspondance administrative tout ce qu’il y a de plus sérieux, le Ministère du Commerce – qui s’est visiblement fait tirer les oreilles par le Ministère de l’Intérieur – constate, avec stupeur, l' »autorisation de fonctionnement de la Société dénommée Haïti Ordonnance Factory S. A. (HOFSA)… publiée le 7 janvier 2020″.

Naturellement, le fait que cette autorisation soit sortie du Ministère lui-même ne rend ce constat que plus surprenant. Quand on y ajoute l’évidence qu’il s’agit de la même équipe, cela n’en devient que plus étonnant. L’étonnement cède toutefois vite la place à la sidération lorsque l’on se rappelle que le 25 décembre précédent, soit une douzaine de jours avant cette publication, la nouvelle de l’arrestation d’un armurier dominait les réseaux sociaux.

Au final, c’est le Premier Ministre Jouthe qui a raison. L’Etat dont il co-dirige la destinée n’existe pas. S’il existait, l’incompétence n’aurait pu s’y ériger en qualité absolue.

Publicités

Patricia Camilien Tout afficher

How about we let the writing do the talking?

2 thoughts on “Le Ministère du Commerce constate, avec stupeur, que le Ministère du Commerce a autorisé une fabrique d’armes à fonctionner dans le pays Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils