Que vont en penser les Blancs ? Mais on s’en fout!

L’aéroport international de Port-au-Prince prend de l’eau. Des photos de l’aéroport inondé jusque dans le salon diplomatique circulent. Sur Facebook, WhatsApp, Twitter, des Haïtiens et des Haïtiennes du pays lamentent le fait que, après les inondations aux Cayes, à Chardonnières, Martissant, Carrefour et autres communes du Grand Sud et de la zone métropolitaine, celle de…

Les premiers d’entre nous

Ce matin, je suis passée devant la maison d’une très importante personne. Je coupais par bois pour éviter certain embouteillage fameux et certaine route en terre indomptée s’est souvent révélée d’une utilité imparable. Il y a bien quelques soucis en temps de pluie mais, l’un dans l’autre, ce chemin saupoudreux et rocailleux souvent se révèle…

Pailles de pistache et représailles politiques. #SeBonPouLwaYo

Il existe quelque chose qui semble déranger plus céans que la corruption: la lutte contre la corruption. Quiconque s’y essaie se voit immanquablement accusé de se lancer dans des représailles politiques. Ces accusations ne sont certes pas toujours sans mérite. Il est même souvent arrivé chez nous que les enquêtes sur la corruption ne soient…

Un pitre dépité

Evans Paul a décidé de ne pas accueillir son successeur. On le comprend, le charlatan en chef étant parti sans le pouvoir, ç’aurait été déplacé. Mais un pitre reste un pitre, et quand celui-ci se double d’un homme de théâtre, il se doit de nous donner un vrai spectacle d’adieu. Et Dieu qu’il a essayé….

Opont et ses dames

Hier, 27 janvier 2016, le Président du Conseil Électoral Provisoire, le sieur Pierre-Louis Opont, comptable de son état, a reçu une lettre de ses patrons. Dans cette lettre fort clémente, le Forum économique du secteur privé – le plus grand regroupement de patrons céans – invite un malheureux, condamné à publier des résultats qui n’en…

Suce ou crève

Il n’y a pas si longtemps, pour parler de notre accès légitime aux caisses de l’État, nous exigions, à cor et à cri, notre part du gâteau. Aujourd’hui, le peuple haïtien assiste aux efforts serpentins de ses fils et de ses filles pour s’assurer de sucer une menthe. En passant de la logique du gâteau…

L’insécurité est un tyran qui n’épargne personne

La toute puissante insécurité du mois de décembre ne semble épargner personne. Dans une lettre au ministre de la planification en date du 3 décembre 2015, le Secrétaire Général de la Présidence, s’inquiète « des conditions précaires, souvent déplorables pour les agents de la sécurité qui l’accompagnent » dans lesquelles se réalisent les déplacements fréquents du Président…

Les Woulibeurs

Aujourd’hui, 6 novembre 2015, un jour après la publication de ses résultats par le Conseil Électoral Provisoire, les rues sont calmes. Comme pour le 25 octobre dernier, l’exploit d’Opont continue… Jusque dans le jour de publication des résultats. Un jeudi. Juste à temps pour le début d’un long week-end… que promettent de prolonger nos gréveurs…

Une nation d’humiliés

Hier, dans son infinie mansuétude, le Conseil Électoral Provisoire a convoqué les partis politiques dans une rencontre qui, comme à l’accoutumée, n’a débouché sur rien ; le CEP ayant, comme d’habitude, mis fin à la rencontre, en filant à l’anglaise. Entre-temps, au Ministère de la Communication, un pitre pleureur a été remplacé par un pitre pantin,…

Ayiti pa w la diferan? #ShameOnYou!

Maintenant que nous tournons la page Carifesta, je prends un petit temps pour répondre à ceux qui ont réagi – manifestement sans les lire – à mes deux articles sur Cité Soleil et le Festival des Arts de la Caraïbe, pour m’accuser de faire une fixation sur les mauvaises images d’Haïti et de ne pas…

Ces ministres qui font le pitre

En quatre ans de règne, le Président Martelly s’est retrouvé à la tête – vous excuserez le terme impropre mais approprié ici – de trois gouvernements (dont un de facto) qui se sont distingués par un défilé sans fin de ministres et de directeurs généraux. Pendant les quatre ans des administrations gouvernements Martelly-Conille, Martelly-Lamothe et…