Accéder au contenu principal

Depuis le séisme de 2010, Haïti épargne furieusement le peu qui lui reste

Vous cherchez quoi faire pendant vos vacances? Et si vous alliez faire un tour sur Google Public Data? Si, si, c’est fascinant ce que nous pouvons apprendre, à faire un tour sur les collections de statistiques de nos nouveaux Google overlords.

La collection sur les indicateurs de développement présente un moyen bien commode pour visualiser nos limitations multiples. Par exemple, depuis 2011, nous semblons avoir attrapé une véritable obsession pour l’épargne se rapprochant dangereusement de 40%. L’outil permettant de faire des comparaisons avec d’autres pays et d’autres régions, essayez de comparer avec la moyenne mondiale et celle de l’Amérique latine et vous verrez à quel point cette passion est curieuse.

Ce n’est pas comme si nous gagnons beaucoup d’argent pour commencer. Nous travaillons pour nous appauvrir, avec un PNB par personnes employées désormais en dessous de 5000 dollars par an.

Nous ne sommes pourtant pas des fainéants. Nous sommes parmi les plus grands hustlers de la Planète. Nous sommes nos propres patrons. Dans la plus grande des misères certes mais, dit-on, charbonnier est maître chez soi.

Nonobstant, cela tuerait-il l’Etat haïtien de nous faciliter un peu la tâche pour que nous ne soyons plus à la place 179 (sur 190) dans le classement Doing Business? Nous sommes 189 pour la création d’entreprise, dépassée uniquement par un Venezuela en crise. Même la Somalie est à 188. C’est tout de même inouï. Notre carnet de notes est particulièrement mauvais, hormis le commerce frontalier (85), tout va mal.

Il est toutefois une moins terrible nouvelle. Nos banques,sur qui nous tapons régulièrement, semblent avoir compris qu’il faut commencer à offrir du crédit. Nous sommes encore très loin des moyennes mondiales et régionales, mais c’est un début.

Patricia Camilien Tout afficher

How about we let the writing do the talking?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils