Publicités
Accéder au contenu principal

Ding Zui

Les malheurs de Clifford continuent. Fait kidnappeur, à l’insu de son plein gré, le voilà qui prend 20 piges piges piges. Clifford a pris du ferme ferme ferme. Ce qui n’est vraiment pas de chance. Dans un pays lointain, il aurait peut-être pu mieux s’en sortir, en se payant un Ding Zui.

En Chine, un Ding Zui – littéralement, criminel de substitution – est un double payé pour subir une peine de prison. C’est une technique un peu plus avancée que celle d’un bébé dictateur forcé de trouver des officiers pour remplacer sa sœur Nicole au simulacre du procès des timbres postaux Audubon. Point besoin d’inventer une histoire cousue de fil blanc. Il suffit de trouver quelqu’un qui nous ressemble, et le tour est joué ! Quand on est riche, on ne croupit pas en prison. La prison, c’est pour les pauvres.

Pas de chance toutefois. Les malheurs continuent de suivre Clifford. Le voilà (riche) trop clair, dans un monde (pauvre) trop noir.

Publicités

Patricia Camilien Tout afficher

How about we let the writing do the talking?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils