Accéder au contenu principal

#AnbaDiktati – Les comptes extra-bugdétaires

En 1975, alors qu’un prêtre révolutionnaire se rapprochait des pauvres, adoptait la théologie de la libération et rejoignait les Ti Komite Legliz, un bébé dictateur met sur pied un ingénieux système pour siphonner vite fait bien fait l’argent du Trésor Public bien avant même qu’il ne fasse partie du Trésor public. Bien qu’il l’ait hérité de son père, Jean-Claude Duvalier perfectionnera le système des comptes extra-budgétaires où des personnes de confiance sont placées aux postes clefs de la Banque de la République d’Haïti pour faciliter le transfert des institutions génératrices de revenus de l’État vers les comptes privés de la famille Duvalier.

C’est ainsi que, une fois ses dépenses administratives réglées, tout organisme public générant des recettes devait obligatoirement transférer la majeure partie de ses profits à ces comptes qui, comme l’indique leur nom, échappaient au contrôle de l’office du Budget de la République:

  • 382-G Defense Nationale #1
  • 480-G Compte d’Urgence #1
  • 496-G Compte d’Urgence #2
  • 539-G Compte d’Urgence #3
  • 656-G Compte Special d’Att. Dep. Urgence
  • 903-G Compte Spec. Defense Nationale
  • 915-G Section Véhicules Palais National
  • 1147-AC Fonds Ordinaire

À cette liste, il faut ajouter les comptes extra-budgétaires 950-G et 1187-AC gérés par Frantz Merceron, Ministre des Finances de 1983 a 1985.

Une fois cet argent transféré, il était rapidement réutilisé pour les besoins privés de la famille Duvalier ainsi qu’en attestent les transferts
ci-dessous, « suivant instruction du Président à Vie » à Jean-Claude Duvalier, Michèle B. Duvalier, Cash, Nicole Duvalier, Simone Duvalier, Jean Sambourg et la Bijouterie Spritzer et Furhrmann :

C’est que Jean-Claude Duvalier détenait des carnets de chèques privés pour les tirages sur les comptes extra-budgétaires, ce qui lui permettra de se servir des fonds de la République comme s’il s’agissait des siens. Il réussira ainsi à s’approprier de plus de 39 millions de dollars pour lui, sa famille et ses complices (p. 60 du Rapport St Fleur).

Dans son attestation, le Ministre Leslie Delatour, propose, à titre d’exemple, « le bilan de transferts frauduleux d’argent opérés pendant le mois de décembre 1985 » alors qu’approche la fin de règne:

BénéficiairesComptesMontant
Jean-Claude Duvalier 496-G Compte d’Urgence #2 $2,500
Marie-Denise Duvalier 496-G Compte d’Urgence #2 $12,000
Mme François Duvalier 496-G Compte d’Urgence #2 $20,000
Mme François Duvalier 496-G Compte d’Urgence #2 $2,500
Mme François Duvalier 496-G Compte d’Urgence #2 $8,000
Nicole Duvalier496-G Compte d’Urgence #2 $10,000
Nicole Duvalier 903-G Compte Spec. Defense Nationale $80,000
Nicole Duvalier 903-G Compte Spec. Defense Nationale $80,000
Simone Duvalier 496-G Compte d’Urgence #2 $10,000
Michèle Duvalier 950-G Ministère des Finances$155,000
Michèle Duvalier 950-G Ministère des Finances $70,000
Michèle Duvalier 950-G Ministère des Finances $125,000
Jean-Claude Duvalier (Œuvres Sociales)950-G Ministère des Finances $30,000
Jean-Claude Duvalier (Œuvres Sociales) 950-G Ministère des Finances $ 15, 000
Jean-Claude Duvalier (Œuvres Sociales) 950-G Ministère des Finances $ 20, 000
Jean-Claude Duvalier (Œuvres Sociales) 950-G Ministère des Finances $26,270
Jean-Claude Duvalier (Œuvres Sociales) 950-G Ministère des Finances $155,000
Jean-Claude Duvalier (Œuvres Sociales) 950-G Ministère des Finances $80,000
Jean-Claude Duvalier (Œuvres Sociales) 950-G Ministère des Finances $70,000
Jean-Claude Duvalier (Œuvres Sociales) 950-G Ministère des Finances $2,000
Michèle B. Duvalier (Œuvres Sociales) 950-G Ministère des Finances $70,000
Mme François Duvalier950-G Ministère des Finances $2,000
TOTAL$1,045,270

Un tel pillage ne pouvait continuer indéfiniment, surtout quand on y ajoute les fêtes somptueuses à la télévision nationale et les séances shopping extravagantes à Miami et à Paris, de la première dame. La fin n’était pas loin.

Patricia Camilien Tout afficher

How about we let the writing do the talking?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils