La vie de Chambre

L’ancien député et actuel sénateur arrive dans sa Prado flambant neuve, avec, à ses côtés, une compagne aux yeux bleus, flambant blonde. Il est en mode démonstration. Torse bombé, large sourire, il avance d’un pas qu’il veut ferme mais que ses habitudes d’alcoolique (dys)fonctionnel ont trahi.

C’est qu’il ne s’aime pas beaucoup, notre Parlementaire. Plus il dépense l’argent du peuple, plus il accélère sa déchéance. Il boit comme un trou. Et jamais de l’eau. Entre rhum national et cognac hors de prix, il s’essaie à se convaincre qu’il adore sa vie, un ménage à trois à la fois.

Le voilà, le répétant, à qui veut l’entendre: ces confrères parlementaires, adeptes aussi de la vie de Chambre. Une vie faite de maisons à 10 000 dollars le mois aux frais de la nation, de détournements de fonds par l’entremise de ministres ayant leur entrée chez Dieu, de douces largesses du Bureau pour Pâques, la Noël et juste parce que.

Une réflexion sur “La vie de Chambre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s