Les manchots, ces êtres civilisés

Au zoo d’Indianapolis, un couple homosexuel vient de mettre au monde un joli bébé. Les deux manchots avaient reçu un œuf en cadeau d’une manchote. Ils l’ont couvé, petit manchot est né, et ses deux papas s’occupent de le nourrir et de veiller sur lui. A gay penguin couple successfully hatched a chick at Indianapolis Zoo. 🐧💜🐧 The egg was given to them by a … Continuer de lire Les manchots, ces êtres civilisés

À la communauté M, une bouche offerte

Ce billet s’adresse à un groupe et à un groupe uniquement : la communauté M qui doit voir, encore une fois, des gens se réclamant de la morale les assimiler à la bestialité et à la pédophilie. Deux grands chars musicaux pour la marche organisée par le secteur protestant à Port-au-Prince. Y est inscrit : "L'Église dit non à l'immoralité, l'homosexualité, au changement de sexe, … Continuer de lire À la communauté M, une bouche offerte

#PaFèSilans : Viktim prezime prezidan FAF la di yo resevwa menas lanmò

Atik sa suit premye atik nou te tradui sou akizasyon abi seksyèl kont Prezidan Federasyon ayisyèn foutbòl la, Yves « Dadou » Jean-Bart. Se @amyexume ansanm ak @irvikafrancois ki fè tradiksyon sa. Gen nouvo akizasyon abi seksyèl sou Yves Jean-Bart FAF di deklarasyon sa yo « san fonnman » epi yo pral deklare YJB «inosan» Yon dosye esklizif Ed Aarons, Romain Molina ak Alex Cizmic pote pou ou Plizyè … Continuer de lire #PaFèSilans : Viktim prezime prezidan FAF la di yo resevwa menas lanmò

#PaFèSilans : Prezidan Federasyon Foutbòl la gen gwo akizasyon sou tèt li kòmkwa li ta abize seksyèlman jèn foutbolèz yo

Tèks sa se tradiksyon kreyòl yon atik ki soti an angle yè, 30 avril 2020, nan jounal The Guardian nan peyi Wayòm Ini. Nou pibliye li ak otorizasyon Romain Molina ki se youn nan otè atik la. Se Irvika Francois ki fè tradiksyon sa. Prezidan Federasyon Foutbòl la gen akizasyon k ap peze sou tèt li pou di li abize seksyèlman jèn foutbolèz yo. Gen … Continuer de lire #PaFèSilans : Prezidan Federasyon Foutbòl la gen gwo akizasyon sou tèt li kòmkwa li ta abize seksyèlman jèn foutbolèz yo

Plus Jammeh!

Yahya Jammeh s’était engagé à gouverner la Gambie pour un milliard d’années. Réélu pour la quatrième fois à la tête de la Gambie en 2011 lors d’élections tout sauf démocratiques, il remettait son destin « entre les mains du Tout-puissant Allah » et invitait les aigris, ceux à qui « cela ne plait pas« , à « aller au diable ». Lui, continuerait à demander « pourquoi [le journaliste gambien indépendant] Deyda Hydara est-il si spécial? » juste parce qu’il a été assassiné le 16 décembre 2004 et à appeler à couper les têtes des homosexuels … comme il sied à l’homme de Dieu qu’il est. Il y a un peu plus d’une heure, après avoir accepté puis rejeté puis pétitionné puis tempêté puis déclaré l’État d’urgence puis pesté contre le résultat des présidentielles du 1er décembre 2016 le donnant perdant, il est parti de Banjul laissant la place à son successeur et « décision de la Gambie », Adama Barrow.

Continuer de lire « Plus Jammeh! »

​Incertitude aux Etats-Unis après l’élection controversée du 8 novembre 2016

Mon lit | la loi de ma bouche | jeudi 10/11/2016 – 23:48

L’incertitude politique dans laquelle les États-Unis d’Amérique sont plongés depuis l’élection du très controversé Donald Trump suscite l’inquiétude de la communauté des Haïtiens et Haïtiennes du pays et la colère de l’opposition.

Des centaines de milliers d’Américains sont descendus dans les rues pour protester contre ce qu’ils considèrent être un travestissement grotesque de la démocratie.

La loi de ma bouche est profondément préoccupée par l’instabilité sociale régnant aux États-Unis où Donald Trump sera bientôt élu président par le Collège Électoral pour un mandat de quatre ans. Continuer de lire « ​Incertitude aux Etats-Unis après l’élection controversée du 8 novembre 2016 »

La pire vérité

Dans le temps qu’il vous faudra pour lire ce billet – environ neuf minutes – 4860 interruptions volontaires de grossesse (IVG) auront lieu dans le monde, dont 3930 dans les pays en développement. Pour un groupe de mille femmes, il faut compter 28 IVG dont 49% dans des conditions mettant leur vie en danger – particulièrement en Afrique où les taux d’avortements dangereux avoisinent les 100% presque partout. C’est que, dans le monde,  40% des femmes se voient refuser le droit de disposer de leur corps.

D’après l’organisation Mondiale de la Santé, sur les 210 millions de grossesses annuelles dans le monde (chiffres de 2008), environ 80 millions sont non souhaitées, soit 38%, et plus de la moitié de celles-ci se termineront par une IVG. Dans les pays où celle-ci est illégale, beaucoup de femmes, généralement sans ressources, sont forcées d’avoir des enfants contre leur gré ou de recourir à des avortements clandestins (49% des IVG dans le monde). Situés hors du milieu médical,  ceux-ci sont réalisés en utilisant des méthodes moyenâgeuses (produits chimiques, objets perçants et contendants, absorption de plantes, surdose de médicaments, coups et exercices violents…). Ce qui explique que, dans le temps que vous prendrez pour terminer ce billet, une femme mourra des suites d’un avortement illégal et dangereux.

Continuer de lire « La pire vérité »