Accéder au contenu principal

Gesner Champagne

Au 15 janvier 2010, trois jours après le séisme, Gesner Champagne participe aux efforts de secours. Armé de 16 camions, il se prépare à livrer 600 gallons d’eau potable par jour mais il ne sait pas qui est en charge. Le Président Préval ayant disparu pendant 24 heures et la France et les États-Unis se disputant sur leurs droits inaliénables de venir en aide à Haïti, la confusion s’expliquait. Le Miami Herald l’aide à faire entendre sa voix.

Il est vrai que, sous le premier mandat du Président Préval, Monsieur Champagne nous avait habitué à d’autres armes. C’était à l’époque où des groupes paramilitaires (atache) s’attelaient à faire entrer des armes illégales en Haïti. Un rapport de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada, en date du 1er mai 1997, fait état de l’arrestation de deux Haïtiens, Serge Cantave et Gesner Champagne, alors qu’ils se préparaient à envoyer des armes et des munitions en Haïti. Le rapport cite un reportage de la Radio Métropole, en date du 12 avril 1996, et la Church World Service.

Un an plus tard, dans un minutieux profil d’Elise Ackerman du Miami News Times sur le bouffon rose qui déjà se rêvait roi, nous apprenons que Gesner Champagne, ami d’enfance et beau-frère de Michel Martelly avait bien plaidé coupable de tentative d’envoi de 48 pistolets en Haïti. C’est d’ailleurs le président du compas lui-même qui avait avancé les 150 000 dollars de caution.

Monsieur Champagne raconte qu’il avait acheté les armes pour une compagnie de sécurité en Haïti, avec l’autorisation de la police. Il blâme sa mésaventure sur le fait qu’il soit le neveu du général et ancien ministre de l’intérieur de François Duvalier: Claude Raymond. Son ami Michel le croit. Gesner est un businessman, les histoires politiques ne l’intéressent pas. Au point de lui confier, une fois devenu Président de la République, la tâche d’acquérir des armes pour la police comme s’en inquiétait l’Internet haïtien en 2012?

Naturellement, le fait que le chauffeur de sa compagnie se soit retrouvé récemment à accompagner nos 7 mercenaires et à transporter des armes potentiellement illégales n’aide pas. La plaque d’immatriculation au nom de l’ancien candidat à la présidence de Bouclier, Steve Khawly, – qui a expliqué à AyiboPost qu’il était en processus de transfert des titres de la voiture à un certain Gesner Champagne, dont le chauffeur, Michaël Estera, devait s’occuper – encore moins.

Même son statut d’ancien Président (avant Steve Khawly) et de membre fondateur (avec, entre autres, Klaus Eberwein*) de la prestigieuse Fondation Seguin n’arrivera pas à l’aider. Quand vous avez un tel passé, que des ministres de l’agriculture se font gifler chez vous, et que vous êtes accusé de menacer de mort des directeurs généraux récalcitrants, le crédit offert par votre statut d’entrepreneur éco-conscient finit par s’effriter.


Monsieur Eberwein, ancien Directeur du Fonds d’assistance économique et social (FAES), s’était suicidé dans un hôtel de Miami, dans la nuit du 11 au 12 juillet 2017, alors qu’il était attendu devant la Commission anti-corruption du Sénat pour une audition sur la gestion des fonds Petrocaribe. Dans un mois, en avril 2019, le rapport final de la Cour Supérieure des Comptes sur l’utilisation des fonds Petrocaribe de 2008 à 2016 présentera, entre autres, ses conclusions sur la gestion des fonds Petrocaribe par le FAES. #PwosèPetroCaribeA promet.

Patricia Camilien Tout afficher

How about we let the writing do the talking?

3 pensées sur “Gesner Champagne Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils