Quand Gary Desrosiers blâme la victime 

Pour V. que ce genre de discours révolte. 

Ainsi donc, en réaction à un viol collectif qui a choqué toute la nation, le porte-parole de la Police Nationale d’Haïti s’est résolument installé dans la longue tradition qui consiste à  blâmer la victime. Un lecteur, furieux, vient de m’envoyer l’article de Loop News rapportant les propos irresponsables et dangereux du porte-parole de la PNH. Dans son « conseil salutaire »,  Monsieur Desrosiers invite les jeunes filles à « Evite ale nan chanm gason ». Et à deux reprises. Sispann antre nan chanm gason. Au cas où ce ne serait pas suffisamment clair que, si elles n’allaient pas retrouver ces messieurs, elles ne se retrouveraient pas victimes de viol à cinq.  Continuer de lire « Quand Gary Desrosiers blâme la victime « 

Des Chrétiens kidnappent et violent une fille de 12 ans

La voiture | la loi de ma bouche | mercredi 25/01/2017 – 07:48 Accusés de kidnapping et de viols aggravés sur une mineure de douze ans, deux Chrétiens ont demandé au tribunal de leur permettre d’assurer eux-mêmes leur défense. Ils comptent y arriver en utilisant « le seul code de lois qui vaille la peine« : la Bible. Originaires de Toledo dans l’Ohio, Timothy Ciboro et son fils … Continuer de lire Des Chrétiens kidnappent et violent une fille de 12 ans

Fais-la entrer

On frappe à la porte. « Elle est là ? – Oui. – Fais-la entrer. » Une belle jeune femme à la peau couleur miel, vêtue façon starlette d’Hollywood, suit un jeune homme servile qui lui ouvre une porte. À l’intérieur l’attend son client, un Haïtien pansu de la classe moyenne aisée à peau foncée à aspirations bourgeoises. Sa femme, comme il se doit, est aux États-Unis, avec les enfants. Lui, s’occupe de faire de l’argent et de leur en envoyer tous les mois. Il fait sa part. Il mérite une récompense. En week-end, il s’offre des Dominicaines.

Continuer de lire « Fais-la entrer »

Parlons de viol

Aujourd’hui, nous allons parler de la Chute. Pas celle de l’homme – qui serait du fait de la femme – mais de celle de la Femme qui vint avant et fit des femmes la propriété des hommes. Commençons par le commencement. La Genèse donc. De la Bible s’entend. Dans le premier récit de la création, en Genèse 1, 26-28, nous apprenons que l’être humain est « homme et femme » ainsi qu’IL (Dieu) « les créa ». Chefs d’œuvre de la création, ils arrivent après la terre, les cieux, les plantes, les animaux … tout ce qu’IL avait fait et avait trouvé bons. Puis, quelque chose s’est passé. Un chapitre plus loin, au second récit de la création, en Genèse 2, 7/ 21-23, la femme devint tributaire de l’homme. Tirée de lui. Lui qui a été créé le premier. Lui qui domine les animaux et toutes les autres créatures qui vinrent après lui. Il y eut un soir… et nous nous battons, aujourd’hui encore, pour qu’arrive enfin le matin.

Continuer de lire « Parlons de viol »

C’est quand la dernière fois que vous avez battu votre femme ?

fbmessage1Ce matin, j’ai vu passer dans mon fil d’actualités sur Facebook le message ci-contre d’un bon samaritain qui pourrait se résumer à une injonction de ne pas m’immiscer dans la vie privée des gens, même en cas de violation de la loi, parce qu’il n’est de plus grand mal contre une victime que la dénonciation de tels actes. On comprend que Monsieur soit « très fâché ». S’il dit vrai, c’est grave.

Il n’est pas le seul. Les commentaires quant à ma lettre au Commissaire Clamé Ocnam Daméus sont une véritable mine de justification de la violence sur les femmes que l’on aime et qui, nature oblige, se révèlent être de véritables putes. Aussi, faut-il les corriger. Qui aime bien, châtie bien.

Mon chauffeur aussi s’est mis de la partie.   Madam si l fè sa se paske l renmen l. Je lui ai répondu que certain « ami du président » – c’est, d’après la TNH, son titre officiel – devait particulièrement nous aimer pour battre de la sorte les entrepreneurs, les étudiants, les femmes … L’on pourrait aussi proposer, pour faire bonne mesure, que les enfants dont les parents les battent par amour leur rendent la pareille, en les rouant à leur tour dans le goût de Jésus. Quelle société aimante nous ferions!

Continuer de lire « C’est quand la dernière fois que vous avez battu votre femme ? »

Au Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince

Monsieur le Commissaire Clamé Ocnam Daméus,

Je souhaiterais, si tel n’a pas encore été le cas, attirer votre attention sur un cas de violence domestique qui m’interpelle en tant qu’être humain, en tant que femme et en tant qu’Haïtienne et pour lequel je souhaiterais la mise en mouvement de l’action publique.

Depuis bientôt une semaine une triste affaire défraie la chronique et alimente des débats des plus inciviques sur les réseaux sociaux. Entre accusations de toute pièce, humiliations en règle et spéculations galopantes, l’affaire Roody-Rutshelle, puisqu’il faut bien la nommer, semble laisser peu de gens indifférents. Il y a environ trois heures toutefois, mettant fin aux supputations effrénées des réseaux, le principal intéressé, Monsieur Roody Pétuel Dauphin – nom d’artiste, Roody Roodboy – vient, par lettre, de « présenter [s]es excuses … à Rutshelle Guillaume et à [s]es fans … [parce que] la persistance et la pertinence [!] de [leurs] escalades verbales ont failli [?] se transformer en violence physique ». Il confirme ainsi ce que savaient déjà ceux d’entre nous qui avions vu les photos de Mademoiselle Guillaume, un œil ensanglanté et le visage tuméfié.

Continuer de lire « Au Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince »