Nous avons marché

Ça avait l’air de cela. Une énergie incroyable. Une détermination tranquille et une croyance inébranlable dans notre capacité à construire #AyitiNouVleA. Et des rencontres ! De si belles rencontres ! Je ne me rappelle pas des noms. Il y en avait trop. Je me rappelle toutefois de leur énergie, de notre énergie, de cette communion avec tous ces gens qui, comme me le faisait remarquer … Continuer de lire Nous avons marché

Il fut un temps, l’Église

Dans Misère, religion et politique en Haïti,  André Corten (2001:65) note que de 1984 à 1986, les Ti Komite Legliz  sont presqu’aussi nombreux en Haïti qu’au Brésil. Ce grand succès de la théologie de la libération sur la terre de Dessalines, nous la devons à une véritable « transformation » d’une Église catholique confrontée à la concurrence des missions protestantes et décidée à se réinventer. Voilà désormais l’Église animant la … Continuer de lire Il fut un temps, l’Église

Demain, je marche

Le 28 novembre 1985, de jeunes écoliers de la ville de Gonaïves prennent le relais des mouvements de contestation contre la dictature des Duvaliers débutés il y a plus de un an. Ils savaient quels étaient les enjeux. Ils se savaient en dictature. Ils sont sortis quand même. En dictature, on tue. Tuer permet d’installer la terreur systématique permettant au pouvoir de durer. Le risque … Continuer de lire Demain, je marche

Le Rouge et le Noir

Le premier drapeau de Dessalines est Rouge et Bleu. Nous connaissons tous la belle légende d’une Catherine Flon recousant les deux morceaux d’une ancienne propriété française dont on a extirpé le Blanc. Nous retenons le 18 mai 1803 comme date de la création du Drapeau Haïtien. Il aurait été créé trois mois plus tôt, le 18 février. Il serait la célébration de l’union nécessaire et … Continuer de lire Le Rouge et le Noir

Les voies du Seigneur sont impénétrables

Shalom a décidé de rejoindre le #PetroCaribeChallenge. Nous devrions cette nouvelle « conscience citoyenne » à la récente décision de la Direction Générale des Impôts de bloquer les comptes de « l’œuvre » du Pasteur Muscadin qui n’aurait pas payé ses impôts. Un ultimatum est lancé. L’Etat haïtien a jusqu’à demain dimanche pour se prononcer, sinon le Pasteur et ses ouailles prendront le béton. Sur les réseaux sociaux circule … Continuer de lire Les voies du Seigneur sont impénétrables