Une force de proposition alternative

Ce matin, en écoutant le Sénateur Moïse Jean-Charles à la radio, j’admirai, encore une fois la remarquable constance, dont il sait faire preuve. C’est G. qui, alors que je m’apprêtais à partir travailler, m’enjoigna d’y prêter attention. Le chauffeur avait déjà démarré la voiture et lui prit la liberté de mettre le poste de radio sur le 99.3 FM Vision 2000. Il fallait que j’écoute … Continuer de lire Une force de proposition alternative

Pourvu que Moïse Jean-Charles ne nomme pas son Président autoproclamé !

Ça y est ! L’opposition plurielle a enfin un accord. Après des mois à réclamer le départ sans conditions de Jovenel Moïse, ils ont réussi à s’entendre sur le départ sans conditions de Jovenel Moïse. Moïse parti, il sera remplacé par un Président issu de la Cour de Cassation qui, avant cet accord historique au calendrier inexistant, était réputé entrer en fonction le 18 novembre … Continuer de lire Pourvu que Moïse Jean-Charles ne nomme pas son Président autoproclamé !

Tabula rasa

L’ancien Sénateur du Nord et ancien maire de Milot n’y va pas par quatre chemins, le 29 mars 2019, le pays sera de nouveau lòk. Si ce n’était pas suffisamment clair, il est passé rendre visite au Nouvelliste pour confirmer la mobilisation: L’opposant farouche au pouvoir Tèt kale a, de ce fait, annoncé une manifestation populaire sur tout le territoire national le 29 mars en … Continuer de lire Tabula rasa

Moïse Jean-Charles et le classisme ordinaire

S’il y a quelqu’un dans le paysage politique haïtien qui a été d’une rare constance dans la mission qu’il semble s’être assigné de nous prévenir des prochaines dérives du pouvoir rose, c’est Moïse Jean-Charles. Il nous aura ainsi averti, entre autres, de la dilapidation des fonds Petrocaribe, de la gestion de fonds publics par le fils et la femme du Président, de la mise en … Continuer de lire Moïse Jean-Charles et le classisme ordinaire

En odeur de sainteté

Aujourd’hui, Mère Teresa, béatifiée par Saint Jean-Paul II le 19 octobre 2003, devient une sainte catholique. Elle rejoint officiellement l’Église triomphante (logée au Paradis) pouvant intercéder auprès de Dieu pour l’Église militante (dans l’attente du Paradis). Désormais, le catholique fervent pourra faire appel à elle pour la prier d’intervenir auprès du Grand-Maître pour lui-même ou ses défunts. Le procédé rappelle – toute proportion gardée – la référence aux loas dans le vaudou haïtien, d’autant qu’une cérémonie similaire a lieu, un an et un jour après la mort d’un grand hougan, pour attester de sa transformation, ou non, en loa. L’Église Catholique exige des miracles – deux au moins depuis Vatican II, nous y reviendrons – le vaudou exige la prise de possession d’un adepte (chwal). Les deux exigent de ceux passés de l’autre côté une manifestation évidente de leur réussite et de leurs nouveaux pouvoirs.

En 2012, un empereur bizango, qui officie dans la commune de Ganthier, m’avait invitée à assister au leve dlo* de son père décédé l’année précédente. Je n’ai pu m’y rendre – j’avais des obligations professionnelles en dehors d’Haïti – et je le regrette encore aujourd’hui. Cela a dû être autrement plus excitant que la « controverse » de la canonisation de Mère Teresa, n’en déplaise aux protagonistes. Alors que ses fans se réjouissent de la nouvelle, d’autres prétextent de ses mésalliances avec les grands dictateurs de ce monde – dont un bien proche de nous – pour contester la « sainteté » de ses actions. La polémique, il me semble, est aussi spécieuse qu’inutile. Elle est à classer avec celle autour du burkini ou à propos des fondateurs de la Fokal. Elle participe du triomphe de ce que je prends plaisir à appeler la trumpisation de l’espace public: une pollution du discours public où les débats cèdent la place au buzz. Un certain candidat au Sénat doit savoir de quoi je parle; quelques emprunts au langage martellien de l’injure et des gros mots bien sentis et voilà sa campagne lancée! Continuer de lire « En odeur de sainteté »