Silence, on dort!

Le saviez-vous? Jésus revient bientôt! Le message arrive, comme un coup de poing, à trois heures du matin. C’est l’heure de la repentance et apparemment l’heure de ne pas laisser dormir les braves gens. C’est qu’il y a urgence. Des âmes à sauver, contre leur gré s’il le faut. C’est le Maître lui-même qui le dit à son serviteur:

Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d’entrer, afin que ma maison soit remplie. (Luc 14:23)

En effet, y ait-il pire qu’une maison vide quand on veut faire la fête? Du reste, si le serviteur n’avertit pas les perdus qui le fera? Qui va éviter au Maître la triste besogne de répéter le Déluge ou Sodome et Gomorre?

Et j’ai cherché quelqu’un d’entre eux qui refît la cloison, et qui se tînt à la brèche devant moi pour le pays, afin que je ne détruisisse point ; mais je n ‘en ai point trouvé.  (Ezéchiel 2:30)

Ce quelqu’un, c’est le Jean-Baptiste moderne, « celui qui crie dans le désert » (Matthieu 3:3) de la douce nuit haïtienne pour nous sauver de nous-même et du sommeil.

C’est un bon sentiment de vouloir aider les autres, mais pas contre leur gré. Si certains préfèrent dormir à ne jamais mourir, c’est leur choix. Soyez suffisamment bon citoyen pour le respecter. Nul ne vous dit de ne pas prêcher, c’est la loi de votre bouche, mais n’oubliez pas que celle-ci s’arrête là où commence les « bruits ou tapages troublant, pendant le jour ou durant la nuit, la tranquillité des habitants ».

L’article 398-8 du Code pénal haïtien prévoit une amende de onze à 15 gourdes – oui, des gourdes – et l’article 399-5 une peine d’emprisonnement de 4 jours. C’est peu, mais ce sera déjà quatre jours de gagnés. Puis nous pourrions, par la suite, suivre l’exemple du Bénin qui, ce matin, a interdit les manifestations religieuses dans les rues.

Bonne nuit!

Advertisements

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Jeff Cadichon dit :

    Bonne nuit à toi! Bon courage! 😉

    J'aime

    1. Oh, moi je suis sortie marcher pendant 35 mns. Et là, je suis sur le terrain de tennis. À quelque chose, prêche est bonne.

      Aimé par 1 personne

      1. J’oubliais. J’ai partagé votre billet avec mes lecteurs en le publiant sur la page Facebook de ce blogue.

        Ce n’est pas de vous mais j’avoue trouver un peu facile que l’on donne l’avantage au handball sur un concours de Miss, les deux m’apparaissant aussi triviaux l’un que l’autre. Moi, je crois qu’il nous faut aussi du trivial et du plaisir tout simple pas compliqué de temps en temps. De bons circenses qui nous unissent en communion, qu’il s’agisse de jeunes hommes athlétiques et bien musclés courant après un ballon ou de jeunes femmes sveltes et belles défilant pour une couronne.

        J'aime

      2. Jeff Cadichon dit :

        Je viens d’insérer le lien de votre texte dans mon billet. Il n’y était pas. Je m’étais planté. Maintenant, il y en a deux. 😉

        J'aime

      3. Vous aviez un lien vers un autre de mes billets. C’est ainsi que j’ai eu la notification pour votre texte.

        J'aime

      4. Jeff Cadichon dit :

        Oui. Et au final, il y en a deux. Tant mieux!

        J'aime

  2. Jeff Cadichon dit :

    Merci du partage ! 😉 J’apprécie beaucoup! Je ne partage pas toutes les idées de la chronique, il y avait d’autres exemples du meme genre que j’ai choisi d’écarter. Mais, ce fut un bon élément déclencheur pour proposer mon point de vue.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s