Très chères lectrices, très chers lecteurs

Jeudi dernier, j’ai écrit un petit mail de rien du tout que j’ai ensuite décidé, sur un coup de tête, de publier en ligne. J’ai trouvé un nom approprié, concocté un logo en cinq minutes chrono, créé un nouveau blogue à partir de mon compte WordPress et La loi de ma bouche était né. Vous avez commencé à le partager sur les réseaux sociaux et j’ai compris qu’il y avait peut-être, quelque chose, là. Trois jours plus tard, le 16 août 2015, je lançais une page Facebook et un compte Twitter pour aider à faire la promotion du blogue. Le résultat a été inespéré. Aujourd’hui vous êtes plus de 1500 à aimer notre page Facebook et plus de 30 000 à avoir interagi avec la page ; vous êtes plus de 1200 abonnés sur le blog et environ 4000 à le visiter par jour. Je l’écris ici mais n’en reviens pas encore. Pas tout-à-fait.

Depuis, nous avons discuté farces électorales, Bois Caïman, citoyenneté et … armes de distraction massive. Vous avez retrouvé mon compte Facebook personnel – que je n’utilise malheureusement guère – pour me laisser des messages me disant à quel point mes billets vous ont touchés, pour me remercier de dire tout haut ce que vous pensiez tout bas, pour me féliciter d’avoir si bien articulé et démontré ce qui vous frustre dans la « démocratie » haïtienne. C’est à mon tour de vous remercier de m’avoir fait comprendre qu’il existe un public pour mes coups de gueule et que je ne devrais pas me priver d’exercer la loi de ma bouche. Et quel public, vous faites !

J’ai lu les commentaires que vous avez laissés ici, sur ce blog, et sur Facebook. Je suis proprement bluffée par la profondeur de vos analyses, votre lucidité quant à la situation de notre pays et votre capacité à signifier clairement, à qui veut l’entendre, que vous n’êtes pas dupes. Nous faisons partie d’une communauté d’Haïtiens et d’Haïtiennes du pays qui en a marre et le fait savoir. Quoiqu’on en dise, c’est un excellent début. Nous pouvons toujours voir, ensemble, pour la suite.

Pour ma part, j’ai décidé de faire le saut. Je viens officiellement d’HT la loi de ma bouche. Pour 5 ans. Je ne promets pas des billets quotidiens mais je vous promets d’écrire tant que je continuerai à être excédée. Je prendrai aussi vos suggestions et accepterai des contributions. Mieux, pour renforcer cette nouvelle communauté, je viens de terminer le design d’un T-shirt dont le format en PDF est ci-joint. Il est destiné à tous les Haïtiens et toutes les Haïtiennes du pays qui veulent montrer qu’ils ont encore la loi de leur bouche. Téléchargez-le. Faites-le imprimer. Distribuez-en à vos amis. Portez-le fièrement. Peut-être vous rencontrerai-je dans la rue, au supermarché, à la plage, dans un magasin ou à une soirée ? Cela me fera bien sourire. Et je viendrai vous parler. Vous dire un petit bonjour. Parce que j’aurai retrouvé un des miens.

Merci à tous !

Patricia Camilien

Haïtienne du pays