Epoutan li te fè respè li wi

Premye fwa li te panse kite katye li, li te fèk sot pase 3 jou kay kèk zanmi li ki rete Dèlma. Li te gen yon djins nwa ak yon mayo ble; li pa t ka rantre lakay li. Jou maten sa a, avan li ale, li te panse ale ak kèk lòt rad. Bal... Lire la Suite →

Il faisait pourtant son respect

La première fois qu’il a pensé à laisser son quartier, il venait de passer trois jours, chez des amis à Delmas, avec un seul jean noir et un T-shirt bleu, incapable de rentrer chez lui. Ce matin-là, avant de partir, il avait bien pensé emmener avec lui quelques vêtements de rechange. Les balles avaient chanté... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑