À propos de la grève des médecins résidents

Vous êtes nombreux à me demander d’expliquer mon silence sur le mouvement des médecins résidents des hôpitaux publics. La demande est justifiée, je vous ai habitués à me voir m’exprimer sur divers sujets et je comprends – et mesure certainement l’honneur implicite que vous me faites – que mon silence vous interpelle. Je me suis toutefois engagée à n’écrire de billet sur ce blogue que si je suis convaincue que j’ai  quelque chose à dire et à partager.

Sur la question en discussion, je ne réagis pas encore parce que je ne sais pas trop comment l’aborder. Je déplore certes la situation mais ne peux me prononcer plus avant, n’ayant ni les données ni les références nécessaires. Fort heureusement, Johnson Deshommes, étudiant en médecine qui rêve déjà de son internat l’année prochaine, a bien voulu partager avec moi puis, à ma demande, avec vous, son point de vue sur la question. Je reproduis son commentaire ici et vous invite au débat.

Continuer de lire « À propos de la grève des médecins résidents »

Les Woulibeurs

Aujourd’hui, 6 novembre 2015, un jour après la publication de ses résultats par le Conseil Électoral Provisoire, les rues sont calmes. Comme pour le 25 octobre dernier, l’exploit d’Opont continue… Jusque dans le jour de publication des résultats. Un jeudi. Juste à temps pour le début d’un long week-end… que promettent de prolonger nos gréveurs professionnels*, lundi et mardi prochain. Pour les (très nombreux) woulibeurs parmi nous, cette conjonction de conjonctures est particulièrement bienvenue. Les gede des premier et deux novembre ont été cléments. Un long congé de cinq jours, cela se fête.

Continuer de lire « Les Woulibeurs »