Des couilles en or

Il est dit dans le Deutéronome, au chapitre 23, verset 1, que celui dont les testicules ont été écrasés n’entrera point dans l’assemblée de l’Éternel. C’est que Dieu tient à ses couilles. Il y tient tant qu’il interdit, dans le Lévitique (22:24), qu’on lui offre des animaux ainsi amoindris. Dieu aime ses mâles, entiers, forts, puissants, avec des couillesContinuer de lire « Des couilles en or »