Pourquoi le Président Moïse aurait-il envisagé de nationaliser le Port Lafito ?

Le 2 juillet 2015, à Lafiteau, dans la commune de Cabaret, Joseph Michel Martelly, président de la République d’Haïti procède à l’inauguration du premier et unique port Panamax d’Haïti. Située à une vingtaine de kilomètres de Port-au-Prince, la petite ville portuaire accueille un projet estimé à 150 millions dollars  » représent[ant] un changement de paradigme majeur pour l’avenir de l’industrie en Haïti. » Porté par le … Continuer de lire Pourquoi le Président Moïse aurait-il envisagé de nationaliser le Port Lafito ?

Le gâteau du Dr Henry

Une fois oint par le Blan, le Dr Henry s’empressa de nous informer que 1) il pouvait déclarer la guerre, 2) il n’y aurait pas de partage du gâteau, son pouvoir ne serait pas collégial. Il se trompait. Les chefs de gangs démentent le premier tous les jours, les anciens « opposants », le Secteur Démocratique et Populaire en tête, se félicitent d’avoir fait sauté le second. … Continuer de lire Le gâteau du Dr Henry

Un coup d’État par consensus ?

La grande question sur ce blogue depuis le magnicide de Jovenel Moïse est de savoir si le coup d’État contre lui a échoué ou réussi. Les récentes nouvelles quant à une implication présumée du Dr Ariel Henry dans l’assassinat du président de la République et la marche endiablée de son administration vers l’a-légalité la plus primaire nous forcent toutefois à considérer une autre avenue. Celle … Continuer de lire Un coup d’État par consensus ?

Président Lamothe

Depuis un mois, l’ancien Premier ministre Laurent Lamothe s’exerce à vendre son livre « Les mains du Premier ministre ». Une fois n’est pas coutume, je n’ai aucune idée de ce que cela raconte et je n’ai non plus aucune envie de savoir. Je préfère m’imaginer qu’il y parle de mains qui se serrent petit à petit autour du cou fragile d’un pays à l’agonie. D’autant que, … Continuer de lire Président Lamothe

Les espèces vivantes de Martissant

Depuis bientôt une semaine, à Martissant, les balles chantent. Les gangs de Ti Bwa et Gran Ravin s’affrontent. Comme P. avant eux, les riverains se retrouvent à abandonner leurs maisons et à se réfugier d’une place à l’autre, de Fontamara à Carrefour, de Carrefour à Gressier, s’éloignant de plus en plus des nouveaux maîtres des lieux. Les histoires qui nous parviennent sont de celles qui … Continuer de lire Les espèces vivantes de Martissant

Le plus effrontément corrompu des principaux politiciens haïtiens

Il y a deux mois, alors que je terminais les recherches pour l’#OditLise, je me suis refamiliarisée avec les câbles de l’ambassade américaine en Haïti publiés par Wikileaks. J’y ai retrouvé la délicieuse chronique de l’ambassadrice Janet Sanderson sur le choix de Ti-Bob (Manuel) par un Préval qui souffrait difficilement un Jean-Max Bellerive qui finira pourtant par devenir son Premier ministre. Ce fut aussi l’occasion … Continuer de lire Le plus effrontément corrompu des principaux politiciens haïtiens

Alexandre a donné Préval, Privert, Moïse et autres évidences évidentes

Nos deux dernières transitions nous ont ramené à la situation ante. De vraies révolutions. Au sens mathématique du terme. Un grand mouvement. Autour d’un axe immobile. Un 360°. Retour au point de départ. Le retour à la démocratie a vu Jean-Bertrand Aristide faire une petite passe courte à son marassa, René Préval, avec la mission expresse de garder la chaise bourrée bien au chaud pour … Continuer de lire Alexandre a donné Préval, Privert, Moïse et autres évidences évidentes

Le ministre de la culture du viol n’aime pas le mot démocrate

Lui-même? C’est difficile, il sait qu’il est libre. Il n’aime pas le mot démocrate. Il est libre. La liberté des autres ? Faut voir. Et puis « l’Haïtien, en lui-même, ne peut pas être démocrate ». Il a comme un défaut de fabrique, une structure mentale de la société qui la rend inapte à la démocratie… qui n’est pas telle que nous la comprenons. À l’émission Haïti … Continuer de lire Le ministre de la culture du viol n’aime pas le mot démocrate