Frantz Duval écrit à Patricia Camilien ;)

Ainsi donc, six jours plus tard, du haut de son statut de Directeur d’Opinion Important se désolant de la petitesse de ceux qui osent questionner son point de vue, Frantz Duval a répondu à mon premier billet – qu’il a gentiment publié dans son journal, m’assurant ainsi de nouveaux lecteurs* – en m’accusant de penser…

Au Rédacteur en Chef du Nouvelliste

C’est avec un sourire tout aussi convenu que votre « coup de gueule » que j’ai lu votre diatribe contre ces abstentionnistes responsables de tous les maux d’une démocratie qui n’existe que dans les discours d’acteurs bien éloignés de la vie quotidienne du peuple haïtien. Cela m’a rappelé une récente discussion que j’ai eue avec quelques amis sur l’irresponsabilité de ceux qui invitent les Haïtiens à aller voter dans des élections organisées par un Conseil Électoral n’ayant aucune crédibilité et dont le Président, Monsieur Pierre-Louis Opont, a reconnu publiquement avoir accepté d’escamoter les vrais résultats des élections de 2010 pour laisser publier ceux qui ont été approuvés par la communauté internationale, en particulier l’Organisation des États Américains.