Site icon La loi de ma bouche

Quelqu’un a pensé à installer des showrooms à Martissant, Bel-Air et La Saline ?

Tôt ce matin, les groupes Whatsapp m’ont fait vite revenir sur ma décision de sortir par ce beau lundi matin, voir une très importante personne. Les nouvelles de barricades enflammées, de gangs armés, de balles chantantes… m’avaient vite fait changer d’avis. Je prévins que je ne pourrais finalement pas me rendre au rendez-vous et restai donc chez moi.

Vers dix heures, arrivèrent des messages, des photos et des vidéos du concessionnaire automobile Behrmann Motors dont le showroom était menacé par des hommes armés. Suivirent, une heure plus tard, des photos de la police nationale depuis arrivée sur les lieux et ayant réussi à créer un couloir pour évacuer les employés. Il semblerait donc que, lorsqu’il s’agit de protéger des voitures, la police sait être là.

Il y a peut-être là une idée à creuser. Pour augmenter la valeur de la vie des habitants de Martissant, Bel-Air et La Saline, peut-être que ceux-ci pourraient installer chez eux des concessions de voitures neuves. Cela leur évitera de devoir attendre 14 heures (pour la Saline), 3 jours (Bel-Air), voire même 6 jours ou plus (Martissant).

Dans ce joyeux monde capitaliste qui est le nôtre, notre valeur tient à notre capital ou à ce que nous pouvons contribuer au Capital. Les voitures neuves ont donc objectivement plus de valeurs que la grande majorité de nos concitoyen.ne.s. Et c’est là que se trouve tout le génie de la proposition. En installant des concessions automobiles autour des gens, ils finiront par bénéficier de la protection accordée à celles-ci. Nan bòl diri, ti wòch goute grès.

Reste à trouver le moyen de doter tout le pays de cette combine protectrice de vies humaines … mais pour cela il faut du capital … que nous n’avons pas et, là, c’est vraiment pas de bol!

Bonjour Tristesse Magique

Aller à la barre d’outils