Site icon La loi de ma bouche

#OditLise: Continuer à documenter la dilapidation des fonds Petrocaribe en attendant le procès

Ce soir, 20 mars 2021, 20:00, l’association Ayiti Nou Vle A lance #OditLise, une série de 12 vidéos retraçant la visite de 16 lycées financés par les fonds Petrocaribe. Cette visite se situe dans le cadre d’un audit social -l’#OditKolektif – débuté en septembre 2018 et visant, au cours du #PetroCaribeChallenge, à vérifier, par nous-mêmes, face à une Cour des Comptes ayant failli à sa mission, la réalité de cette dilapidation de fonds.

L’#OditKolektif a commencé par le crowd-sourcing. Une invitation ouverte à documenter les quelques 300 projets ayant bénéficié des fonds. Le plan était simple: filmer et présenter un projet Petrocaribe près de chez soi. Un tableur en ligne contenait les projets à auditer et une vidéo donnait les instructions à suivre.

Nous pensions arriver ainsi à faire émerger rapidement les conséquences réelles de cette vaste opération de corruption. Les institutions de la République tardaient à donner des réponses concrètes à nos demandes: un audit, une enquête, un procès pénal et la restitution des fonds. L’#OditKolektif, c’était notre façon de les aider à répondre aux deux premières.

Le crowd-sourcing s’est toutefois révélé plutôt limité, au-delà de la première semaine. La même dizaine de vidéos et de photos circulait d’un compte à l’autre; les gens nous confiaient avoir peur de se laisser voir filmer les projets. Il fallait trouver autre chose. Après une rencontre avec la American Jewish World Service – une organisation impliquée depuis deux décennies dans la lutte contre la corruption en Haïti – nous avons été invité à appliquer pour une subvention qui nous a été accordée quelques mois plus tôt.

La subvention de 20 000 dollars environ devait couvrir les premiers déplacements de l’équipe et autres questions logistiques d’un audit que nous voulions social national. Nous prévoyions le faire en quelques mois. Mais il y eut le lòk post-18 novembre 2018, les lòk multiples d’après, le grand lòk d’octobre-novembre 2019 et depuis le lòk combiné de la Covid-19 et du kidnapping généralisé. Se déplacer dans des conditions était risqué. L’#OditKolektif est à sa deuxième année pour 40 projets audités.

Le premier déplacement de l’équipe a eu lieu à Île à Vache. Nous étions partis documenter les 24 projets de Destination Île à Vache où nous n’avons pu retrouver les traces que de 8 d’entre eux. Le résultat fut présenté sous la forme d’un reportage de 41 minutes espérant mettre, au-delà des débats souvent stériles entre factions politiques, un visage humain sur la dévastation causée par l’affaire Petrocaribe.

En septembre dernier, en route pour la deuxième série d’audit sur les lycées, nous avons croisé quelques-unes des victimes dont l’une portait le t-shirt noir de l’association. Ils étaient contents de nous revoir et nous aussi. Nous ne leur avions pas promis des résultats, nous ne promettons jamais que de faire connaître leur histoire, mais nous n’en ressentons pas moins, quelque part, le sentiment de ne pas en avoir fait assez. La vidéo a été publiée en ligne. Elle est passée dans quelques écoles et a fait l’objet d’une diffusion quotidienne pendant deux semaines sur Télé Galaxie. Mais il n’y a toujours pas de procès. Les habitants spoliés continuent d’assister impuissants à la revente de leurs terres déclarées d’utilité publique à des personnes privées. Malgré tout, nous disent-ils, ils gardent espoir.

Sur la route de Port Salut, alors que l’équipe sortait de Chantal pour se rendre à Roche à Bateaux, elle a eu des retrouvailles inattendues avec de vieux amis de l’audit précédent à Ile à Vache

C’est ce même espoir qui nous a fait reprendre la route en septembre 2020 pour l’#OditLise. Pendant 11 jours, dans 16 lycées et 7 départements, l’équipe a rencontré des élèves, des enseignants, des directeurs de lycée, des directeurs départementaux et des citoyen.ne.s ordinaires. Les résultats de cet audit social seront accessibles au fur et à mesure sur YouTube, Facebook et le site Internet de l’association. Les vidéos, accompagnées de fiches pédagogiques, ont été envoyées à deux réseaux d’école, pour diffusion dans les salles de classe. Nous avons aussi envoyé les vidéos à des responsables du Ministère de l’éducation nationale dans l’espoir qu’ils pourront intervenir directement et parer au plus pressé. Enfin, nous discutons avec le réseau d’une dizaine de radios locales partenaires de l’association sur la possibilité d’une adaptation radio du reportage.

Le but est d’arriver à une couverture nationale d’un audit national, dans l’espoir que les instances nationales concernées – telle la Cour des Comptes qui nous avait promis des jugements pour mars 2020 – prennent enfin leur responsabilité et fassent en sorte que les responsables rendent des comptes et que les coupables soient jugés. Pour faciliter la lecture du reportage, l’association a créé une carte interactive permettant de retracer le parcours d’Alain, John, Mike et Perez. Vous pouvez partir en exploration avec eux, ici:

Bonne lecture !

Ayiti Nou Vle A

Aller à la barre d’outils