La loi de ma bouche

Apparemment, nous ne ferons pas #AyitiNouVleA avec Charles Tardieu mais c’est OK

Publicités

Charles Tardieu n’aime pas #LekòlLakay. L’ancien ministre de l’éducation, qui a gaspillé des millions dans des projets bidon, attaque une initiative citoyenne qui s’efforce d’aider les parents à assurer la continuité pédagogique, en temps de coronavirus.

D’abord, il a commencé par qualifier #LekòlLakay d’affreux. Ce qui est son droit. Aujourd’hui, il nous accuse d’avoir trouvé un kòb. Il a tort. Nous n’avons pas trouvé un kòb. Pas encore, en tout cas. Nous cherchons d’ailleurs à financer notre petit projet affreux et non professionnel et donc si vous pouvez aider, ça se passe ici.

Avec #LekòlLakay, l’association Ayiti Nou Vle A veut offrir aux enfants et à leurs parents un dispositif d’accompagnement scolaire dans notre langue maternelle: le créole. Il s’agit, pour nous, de permettre à nos enfants, de la première à la sixième année fondamentale, d’apprendre les notions fondamentales en mathématiques, créole et français dans une langue qu’ils comprennent.

Le site Internet lekollakay.tv regroupe les leçons sous formats texte, vidéo et audio qui sont ensuite diffusées à travers les réseaux sociaux sur YouTube, Whatsapp, Facebook, Twitter. Des radios communautaires assurent le relai dans des communes où l’accès à Internet est plus difficile.

Les leçons comme le site web ont été développés par des membres de l’association. Les vidéos sont filmées dans les studios de l’association et montées par des membres de l’association, avec les ressources de l’association et de ses membres.

Savez-vous ce qui manque dans tout ça ? Le kòb. Nous avons besoin de recruter des talents, de financer l’association, de continuer à produire des leçons : un demi millier en tout.

Nous savons déjà qu’il ne viendra pas de Charles Tardieu, mais vous, nous aiderez-vous à chanje Ayiti, yon timoun alafwa? Nous aiderez-vous à construire #AyitiNouVleA ?