Publicités
Accéder au contenu principal

Il aura suffi d’une visite

La Radio Zénith est fermée sine die. La station de radio aux allures de Mille Collines, championne toute catégorie en intox et co-organisatrice de peyi lòk n’émet plus sur nos ondes. Ce n’est ni un sursaut de décence, ni une intervention de l’association nationale des médias haïtiens (ANMH) qui a conduit à cet état de fait. Il a suffi d’une visite de courtoisie du nouveau premier ministre de Jovenel Moïse, le sieur Jouthe je-n-ai-pas-à-commenter-les-décisions-du-chef Joseph, pour que le miracle tant attendu – par moi, à tout le moins – arrive.

Il est vrai que depuis la fin du lòk, son audience chutait et qu’elle avait dû se résoudre à se mettre aux chansonnettes françaises mais elle semblait reprendre vie, ce lundi, avec les « manifestations de policiers » où les animateurs donnaient à cœur joie des directives aux manifestants alors qu’ils s’apprêtaient à fermer les bureaux de l’Etat à Delmas. Et voilà qu’une petite visite…

Pourtant hier encore, on travaillait fort à restaurer la station contre qui l’ennemi aurait envoyé un diable sous forme de criquets -en novembre 2019, de précédentes invasions, de cafards endiablés, avaient été exorcisées avec la même puissance. Il faut croire que le diable qui accompagnait le Premier Ministre était plus fort. Cela tombe bien, monsieur Joseph ayant fait du « rétablissement du climat sécuritaire », sa première priorité.

C’est la fin d’une époque où des « militants politiques » d’une « équipe formidable » pouvaient défier la police, en direct, sur les ondes, et pratiquement lever des fonds pour les munitions nécessaires à la bataille. C’était une autre époque où nous apprenions que les étudiants de l’équipe n’avaient droit qu’à leurs plumes et leurs roches (!?!) mais pas d’armes. C’était une époque où la liberté de la presse (et la liberté d’expression) étaient instrumentalisées pour enfermer un peuple.

Certes, les chances d’une réouverture rapide – d’une station fermée, il appert, pour désaccord entre le propriétaire et des animateurs vedette – sont grandes mais laissez-moi jouir de ce moment. Après tout, suite à tous les abus contre moi dirigés pour avoir posté cette vidéo, je le mérite bien.

Publicités

Patricia Camilien Tout afficher

How about we let the writing do the talking?

2 thoughts on “Il aura suffi d’une visite Laisser un commentaire

  1. Chaque ligne dans cet article😍est pure délice👌. Heureux les pauvres qui ne suivent pas Zénith car le royaume du bon sens est à eux.

Répondre à Joel Ducasse Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils