La loi de ma bouche

L’envie de tout

Il fait tout perdre. C’est ce qui se raconte. À vouloir tout avoir, on se retrouve vite sans rien.

Imaginons qu’une colonne vous place dans l’administration publique, au bon endroit et au bon moment. Imaginons que vous ayez su en profiter pour gravir les échelons, une usurpation de titre par ci, un contrat irrégulier par là, et amasser un début de fortune. Imaginons que votre cousin et vous en soyez à vous construire deux villas jumelles dans un quartier huppé.

Jusqu’ici vous vivez dans l’ombre. Vous avez vos entrées où il faut. Vous avez un peu d’argent. La vie n’est pas désagréable. Vous faites vos petits Tweets sans qu’on sache qui vous êtes. Voilà qu’on vient vous offrir un nouveau poste où tous les yeux seront braqués sur vous, dans un moment où la lutte contre la corruption domine l’actualité. Et vous l’acceptez ?

Vous savez que vous traînez suffisamment de casseroles pour ouvrir un magasin de casseroles et vous acceptez ?

Décidément, ici, les gens n’arrêteront jamais de me surprendre.