Accéder au contenu principal

Que nous préparent nos meilleurs ?

La Cour des Comptes a enfin remis son rapport tant attendu. Il vaut le détour: 612 pages et le Président Jovenel Moïse en très mauvaise posture. L’heure est aux réjouissances. La mobilisation a payé. L’heure est aux autofélicitations. Le #PetroCaribeChallenge est un succès.

Moi, je suis inquiète. Bien plus qu’avant. Le rapport arrive à un moment où le Parlement menace d’imploser. Au Sénat, avec le Groupe des 4, saccageurs de salle de séance. À la Chambre des Députés avec le groupe de 72, menaçant de se faire seppuku et rendre le Parlement caduc.

Il est de coutume dans notre belle ère « démocratique » que chaque Président ait, un temps, son Parlement caduc pour qu’il puisse diriger par décret mais arrive un temps où il faut briser les traditions, surtout quand un Président se trouve mêlé de la pire et de la plus bête façon au plus grand scandale financier que le pays ait jamais connu.

Ce qui m’amène à nos meilleurs comme certain Sénateur qui, depuis quelque temps, se fait discret, se réinventant producteur d’œufs de poule. Semblant perdre tous ses soutiens, avec un parti affaibli et un fief disputé, le voilà zen, s’occupant de ses poules. C’est à croire qu’il a finalement trouvé le sens de la vie et s’est détaché des choses de ce monde.

Les choses de ce monde, c’est l’affaire Petrocaribe dont il a produit, en tant que Président de la Commission anti-corruption au Sénat, le premier rapport qui sera approfondi par cette même commission présidée par le un autre Sénateur, aujourd’hui saccageur, qui sera, sur demande du Sénat, approfondi plus avant par la Cour des Comptes.

Nous l’avons presqu’oublié mais le rapport publié aujourd’hui l’a été à la demande du Sénat – quelque peu aidé, il est vrai, par la pression de Twitter – en janvier 2018. C’était bien avant le #PetroCaribeChallenge, même si déjà nous étions nombreux à demander où est passé l’argent de Petrocaribe. Il devait donc y avoir un plan.

Affaiblir Jovenel Moïse certes – du reste, ce n’est pas bien dificile – il le fait bien tout seul mais surtout débouter le PHTK. La question est maintenant de savoir à quelle fin.

Nous pouvons nous exciter à faire du bruit autant que nous voulons mais nous risquons forts de n’être rien de mieux que des pions dans le jeu de quelqu’un d’autre et il importe de ne jamais perdre ceci de vue.

Voilà pourquoi, il nous faut, à notre tour, un plan. Pour éviter que #PwosèPetroCaribeA ne soit qu’un stratagème pour changer d’équipe et non de système.

Patricia Camilien Tout afficher

How about we let the writing do the talking?

2 thoughts on “Que nous préparent nos meilleurs ? Laisser un commentaire

  1. Pour la première fois depuis que je suis ce blog que je trouve un article qui correspond totalement avec mon opinion sur le sujet.

  2. Superbe article.
     » LA LOI DE MA BOUCHE  » il était tant, votre apparition dans le paysage…..

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils