Accéder au contenu principal

Pas de panique, tout va bien

« La citoyenne Marie Esther ANTOINE est nommée Coordonnateur de la Commission Présidentielle pour le Suivi, l’Efficience et l’Efficacité des Politiques Publiques (Delivery Unit). » Par deux arrêtés en date du 18 décembre 2018, le Président Jovenel Moïse vient de rendre à une cheffe ses galons d’or. Devraient suivre bientôt la grosse cylindrée, les policiers de service et autres frais généraux. L’arrêté créant la commission parle bien d’un Secrétariat Technique (article 5) et de moyens humains, matériels et logistiques nécessaires à la mission (article 10) mais ce sont là des dispositions superfétatoires. Cette Delivery Unit – c’est en anglais parce que c’est efficace – n’a pas vocation à être utile. Comme toutes les commissions présidentielles, elle sert à placer des amis, quelque part. Son utilité s’arrête là. Enfin, pas que.

La nouvelle Delivery Unit, c’est un énième pied de nez du Président Moïse au Premier Ministre Céant. Le voilà, encore une fois, décordant ce que Céant se donne le mal de corder, installant, avec bonheur, des doublons sur son passage. C’est Gabriel Fortuné soumettant ses recommandations au Président pendant que Céant s’active à « dialoguer ». C’est un Président se moquant de son Premier Ministre qui se trouve à signer lui-même l’arrêté invalidant tacitement lui et sa Primature pour les 30 prochains mois. C’est Céant et son équipe qui doivent se rassurer sur le jeu d’échecs à 12 dimensions qu’ils croient jouer dans leurs têtes.

Un ami, mauvaise langue, parle de percée louverturienne en préparation. La Primature de Céant s’apprêterait à nous surprendre. La chose est peu probable toutefois. Les perceurs louverturiens, de Louverture à Manigat, ont la mauvaise manie de trouver toujours leurs Forts de Joux. C’en est presque à regretter le bon vieux temps de (Jack Guy) Lafontant. Lui, au moins, « n’étai[t] même pas sur ça ». Céant, lui, est trop sur ça. Aussi, s’attèle-t-on à lui démontrer son inutilité. À la tête d’un gouvernement qu’il ne contrôle pas, le voilà à multiplier les sorties dont il n’a aucun contrôle. Ses ministres, eux , qui sont autant d’exécutifs dans l’Exécutif, s’exercent à ne rien exécuter si ce n’est ce que leur dictent leurs loyautés personnelles qui sont aussi éclectiques que particulières.

Puis, il y a les postes de ministres qui, même dans l’Haïti de Moïse-Céant, réussissent à nous étonner. Comme celui de la Citoyenneté et du Patriotisme dont le plan d’action peine à arriver, même après une promesse publique faite il y a plus de deux mois.

Mais le plus intéressant de ces ministres doit être celui en charge des élections. L’année 2019 s’annonce bien. Dans le projet de loi des finances actuellement au Parlement, ce sont 3 milliards de gourdes qui sont prévues pour les « activités électorales ». À cela, il faut ajouter 720 millions de gourdes de « support aux partis politiques ». C’est un intéressant montant pour un Ministre des élections.

Heureusement que la Delivery Unit est là pour surveiller et rapporter au Président ce qu’il advient de ses Ministres. Mme Antoine aura ainsi à s’intéresser au patrimoine, à la famille, les éventuels investissements à l’étranger… pour garantir l’intégrité du processus. Pendant qu’elle y est, elle pourrait aussi jeter un œil à ces messieurs et dames des États Généraux Sectoriels et la situation ambivalente dans laquelle ils se trouvent.

Toutefois, couteau ne grattant pas son manche, Mme Antoine risque de ne pas pouvoir vérifier l’efficacité de sa commission d’efficacité et d’efficience. Heureusement, le législateur haïtien y a pensé et nous a donné des institutions comme la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif, l’Inspection Générale des Finances, l’unité de lutte contre la corruption ou encore l’unité centrale des renseignements financiers qui pourront aisément suppléer au manque d’efficacité de la commission.

Tout va donc pour le mieux.

Patricia Camilien Tout afficher

How about we let the writing do the talking?

2 pensées sur “Pas de panique, tout va bien Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils