Accéder au contenu principal

Puisque tu es tiède …

Il est de ces personnes qui se donnent vraiment, qui se donnent à fonds, totalement, sans limites. Pour une cause. Pour un rêve. Pour que tout aille mieux. Des personnes qui se donnent sans compter. Parce qu’elles le doivent. À elles-mêmes. À leur communauté. À l’espèce.

Il est d’autres personnes trop pétries de doutes pour oser se donner. S’engager vraiment. S’oublier pour une cause. Elles projettent leurs doutes sur celles qui n’en ont pas. Leur inventent des motifs. Un intérêt caché. Quelque chose qui permette de les ramener à un niveau plus facile à comprendre. 

Il est bien sûr les personnes qui sont contre, celles qui s’en balancent, celles qui sont complètement indifférentes. Mais la seconde catégorie est la plus dangereuse. Proche de la première, elle peut fatiguer, décourager, démotiver. 

Combien de rêves, d’innovations, de projets … n’ont pas abouti parce que celles qui n’osent pas n’ont pas voulu laissé faire celles qui croient. C’est ici que l’Apocalypse 3:16 nous vient en aide:

Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

Joyeux 4ème moisiversaire #KotKòbPetroCaribeA aux bouillants! Dans un mois, CSC/CA oblige, des froids nous rejoindrons. En attendant, la vie est belle et l’univers radieux!

Patricia Camilien Tout afficher

How about we let the writing do the talking?

Une pensée sur “Puisque tu es tiède … Laisser un commentaire

  1. Il y a les “passagers clandestins” aussi. Ils comprennent l’engagement des autres et en partagent les motifs. Mais, ils souhaitent jouir des bénéfices de cet engagement sans en subir le coût. Ceux-là, il faut les ignorer, faire comme s’ils n’existaient pas.
    Joyeux 4ème moisiversaire à toi (je me le permets camarade) aussi Patricia Camilien. Le combat continue!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils