Haïti sous la Dictature

Qui lit ce blogue sait que je n’ai aucune sympathie pour les Duvalier, les Duvaliéristes et les Duvaliéristes-adjacents. Après tout, je me suis, tour à tour, occupée:

  • du Père (Papa Doc) et de ces « centristes » prompts à nous inviter « à reconnaître, qu’on l’aime ou pas, que, depuis 1804, il n’y a que sous François Duvalier que l’on ait respecté Haïti »,
  • du (petit)Fils (À Nicolas dont je préfère taire le nom de famille) déterminé à « réécrire l’histoire, présenter la dictature de votre père et de votre grand-père comme vertueuse et nous la vendre comme une époque où notre pays commun était sûr et prospère » et
  • de la (possiblement pas) Saine d’Esprit (Attention Zone Sans Folcoche) dont le rêve ridicule est de revenir au Palais National pour se refaire une santé financière en propulsant son fils à la présidence du pays.

Quiconque suit ce blogue sur Twitter a dû voir cette annonce d’une Haïtienne du pays excédée:

Aujourd’hui, c’est désormais officiel, le projet « Haïti sous la dictature » est lancé. Pour faciliter la coopération et le crowdsourcing, un groupe WhatsApp a été créé dont le but est de

 » RASSEMBLER des FAITS/INFORMATIONS sur la dictature des Duvalier et de fedérer les efforts visant à rendre ces informations (plus) accessibles.

Si vous souhaitez rejoindre le groupe WhatsApp, vous pouvez contacter @stevensazima, l’éditeur de la version créole du blogue. Notre traductrice la plus prolifique, @aymexume, coordonne l’écriture (en créole) de la campagne, quelque soit la forme ultime qu’elle prendra: musée/exposition itinérant/e, théâtre populaire, ou autre forme de méthode multimédia interactive.

Le plan de bataille est ainsi établi :

  • Le mois de juillet pour recueillir les informations disponibles et accessibles.
  • Le mois d’août pour monter le projet unique (musée/exposition itinérant/e, théâtre populaire, documentaire ou autre forme selon les ressources disponibles) et lancer la recherche de financement (GoFundMe et compte en banque dédié).
  • Le mois de septembre pour lancer la campagne. Nous visons en priorité les écoles et les universités. Le projet est toutefois ouvert au grand public.

Quelques sources/archives ont déjà été identifiées ( qui seront regulièrement mises à jour) :

Si vous en connaissez d’autres, pensez à nous en suggérer en commentaires.

Ensemble, nous pouvons protéger Haïti et les nôtres de toute tentative de réécriture des horreurs de l’ère Duvalier.

7 réflexions sur “Haïti sous la Dictature

Répondre à Gaetan Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s